Devenir instructeur de conduite : quelles sont les qualités à avoir ?

Vous cherchez à aider les gens à prendre le volant sur la route ? Alors une carrière de moniteur de conduite pourrait être pour vous. Pour devenir un excellent moniteur de conduite, il faut suivre une formation pour obtenir un certificat de compétences professionnelles d'enseignant de la conduite et de la sécurité routière. En addition, il y a aussi des qualités qu'il est important d'avoir. Les voici.

La capacité à savoir communiquer clairement

Pour ceux qui apprennent tout juste à conduire, il est facile de se perdre avec tous les éléments liés à la conduite d'un véhicule. Les conducteurs chevronnés tiennent cela pour acquis, étant donné que c'est une seconde nature maintenant pour eux. Mais, un moniteur d'auto-école sait qu'entre régler les rétroviseurs, vérifier la route avant de changer de voie, et freiner avec la bonne pression, il y a pas mal de choses à assimiler.

Les moniteurs de conduite efficaces doivent avoir de solides compétences en communication. Pour cela, il est possible de prendre cours d'expression orale en parallèle à la formation moniteur auto-école. Cela vous aidera à améliorer vos compétences en communication. Ainsi, vous serez capable d'éviter de surcharger les étudiants de l'auto-école avec trop d'informations complexes. De cette façon, les étudiants sauront ce qu'ils sont censés faire parce que les instructions du moniteur sont simples et faciles à comprendre.

Bien communiquer inclut aussi la faculté à émettre des critiques constructives. Ces dernières sont nécessaires pour développer une nouvelle compétence, car elles guident vers l'amélioration et elles permettent d'éviter de refaire les mêmes erreurs. En ce sens, un bon moniteur d'auto-école saura commenter ce que font ses étudiants. Et lorsqu'il est nécessaire de fournir des critiques constructives, il devrait être capable de démontrer où les points à améliorer, et ce, d'une manière encourageante.


moniteur d'auto école

Être patient lors des situations pouvant être stressantes

Comme pour apprendre quelque chose de nouveau, des erreurs sont quasi inévitables lorsque l'on commence à conduire. C'est le travail du moniteur d'analyser les capacités d'un élève et d'adapter les leçons de conduite de manière à minimiser la gravité des erreurs potentielles. Cela étant dit, des situations stressantes peuvent toujours survenir et certains élèves ont parfois du mal à maîtriser une compétence (comme le créneau) même après de nombreuses tentatives pour bien faire les choses, ce qui les rend frustrés et découragés.

Peu importe à quel point les choses deviennent stressantes pendant ces leçons, un moniteur de conduite doit toujours rester patient et compréhensif plutôt que de montrer de la frustration. Personne ne maîtrise immédiatement chaque partie du processus de conduite, et un bon enseignant se doit d'être calme et solidaire pour renforcer la confiance et les compétences de ses élèves.

Être honnête

Si un étudiant vous demande quel est votre taux de réussite, il est conseillé d'être honnête. En effet, il y a des moniteurs d'auto-école qui mettent en avant des taux de réussite de 100 % et garantissent à leurs élèves qu'ils réussiraient en quelques semaines seulement avec un cours de conduite intensif.

Dans tous les cas, si vous souhaitez devenir moniteur d'auto-école, soyez honnête. Il est important que vous fassiez comprendre à vos élèves que la réussite de leurs examens théoriques et pratiques exigera du dévouement, de l'engagement et du travail. Ne les effrayez pas, mais n'enjolivez pas non plus les choses.